Les symptômes

La fibromyalgie affecte principalement les tissus mous du corps. Elle atteint minimum 2 % de la population, dont 70% de femmes par rapport à 30% d'hommes. Des données récentes montrent que la fréquence du syndrome fibromyalgique serait peut être en réalité plus élevée chez l'homme.

Bien que non évolutive au sens premier du terme, elle peut se présenter à des degrés divers. Ainsi, on peut en être légèrement, modérément, sévèrement ou très sévèrement atteint.

Elle est caractérisée par des troubles musculo-squelettiques. Outre des douleurs chroniques et une fatigabilité accrue à l'effort, le patient présente d'autres troubles comme un sommeil non réparateur, des raideurs musculaires.

Certains patients seront confrontés à des symptomes associés tels que le syndrome de l'intestin irritable, le syndrome des jambes sans repos, des troubles de l'attention et de la mémoire... Citons aussi des maux de tête, des troubles digestifs ou urinaires, des démangeaisons et sécheresse de la peau, de l'anxiété, une plus grande sensibilité à l'environnement (bruit, froid, taux d'humidité), etc.

Cependant, tous les patients atteints de fibromyalgie ne présentent pas les mêmes symptômes annexes. Il y a encore quelques années d'ici, on pensait erronément que seules les femmes de 40 à 60 ans en souffraient. Actuellement, on diagnostique des personnes plus jeunes, plus rarement des adolescents, et des personnes plus âgées.


< Reconaissances à travers l'histoire                                                                    Critères et diagnostique >